Chris Froome peut-il remporter un 4ème Grand Tour consécutif ?

Chris Froome peut-il remporter un 4ème Grand Tour consécutif ?

Chris Froome peut-il remporter un 4ème Grand Tour consécutif ?

Deux jours après la double annonce concernant la présence ou non de Chris Froome au départ de la Grande Boucle, c’est désormais une seule et unique question qui est présente dans toutes les têtes. Chris Froome peut-il remporter le Tour de France une cinquième fois, et battre tous les records en remportant un quatrième Grand Tour consécutif ?

Observera t-on une baisse de régime ?

C’est la grande question concernant Froome, et à vrai dire on se posait la même au départ du Giro. On ne va pas vous mentir, vu la démonstration du Tour d’Italie, et même si logiquement la fatigue devrait à un moment se faire sentir, nous sommes incapables de vous dire si oui ou non le leader du Team Sky va subir un baisse de régime pendant la course.

Plus que jamais l’importance du facteur chance

Si le facteur chance est toujours présent sur un Grand Tour, l’édition 2018 du Tour de France paraît encore plus aléatoire à ce niveau, notamment du fait de la présence de cette étape « pavée » où pas moins de 15 secteurs seront au programme. Par conséquent, ce sera forcément un peloton très nerveux qui abordera l’étape, et si la pluie est au rendez-vous, ce pourrait être une vrai loterie.

Une équipe Sky plus forte que jamais

On pensait la Movistar mieux armée que le Team Sky, et finalement, c’est peut-être la réaction inverse qui s’est produite lors de l’annonce de la sélection de l'équipe britannique. Entouré de Poels, Kwiato, Moscon, Thomas, Poels, Rowe et Bernal, on voit mal comment Froome pourrait être mis en difficulté, et ce que ce soit dans les bordures, en montagne, ou bien sur les pavés. Forcément un atout de poids dans la quête d’un nouveau succès sur le Tour de France.

Une concurrence qui n’a jamais été aussi forte

Cela a été dit et répété, la concurrence sur ce Tour de France 2018 s’annonce féroce, et on a rarement vu ces dernières années autant de densité au niveau du plateau des favoris. La grande différence également contrairement aux années passées, c’est que tout le monde excepté Froome a très peu couru, et cette fraîcheur des Quintana, Landa, Bardet ou Porte pourrait faire la différence en troisième semaine.

Pour conclure, bien malin celui qui peut affirmer si Chris Froome remportera son cinquième Tour de France, son quatrième Grand Tour consécutif, tant la concurrence s’annonce sévère, et le facteur chance sera important, notamment avec la présence de nombreux secteurs pavés lors de la 9ème étape. Néanmoins, si il est à son maximum, le britannique sera encore une fois très compliqué à battre, au grand regret de tous ses détracteurs, et pour le plus grand bonheur de ses fans.

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui sera sacré champion du monde à Innsbruck ?
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous