Tour d'italie : les outsiders du Giro 2018

Tour d'italie : les outsiders du Giro 2018

Miguel-Angel Lopez (photo Ansa) : il est un peu le facteur X de cette liste d’outsider, car même si il est certainement le meilleur grimpeur aligné au départ du Giro, l’inconnue plane quant à sa capacité à tenir sur trois semaines, sans avoir une journée de « moins bien », comme ce fut le cas lors de la dernière Vuelta. Quoiqu’il en soit, et vu le plateau, il devrait au moins lutter pour un top 5, et si les jambes sont bonnes, la force du collectif Astana pourrait lui permettre de remporter le premier Grand Tour de sa jeune carrière !

Esteban Chaves : il est la grande inconnue parmi les candidats au podium. Après une saison 2016 impressionnante, le souriant colombien a en effet vécu une année 2017 compliquée sur le plan personnel et sportif, ce qui rend compliqué l’analyse de son réel niveau en vue du Giro, d’autant plus qu’il a très peu couru depuis le début de la saison. En tout cas, une chose est certaine, si Chaves est au niveau qui était le sien il y a deux ans, il sera un sérieux concurrent pour Tom Dumoulin et Chris Froome.

Domenico Pozzovivo : si il serait aventureux d’imaginer Pozzovivo remporter le Giro, il est néanmoins compliqué de placer le grimpeur italien en dehors du top 10, tant il a l’habitude de faire preuve d’une très grande régularité. Encore une fois, « Pozzo » devrait être à la lutte pour le top 5, voir pour le podium si les circonstances de course lui sont cette année favorables.

Michael Woods : la révélation de la saison 2017. Arrivé sur le tard au cyclisme, Michael Woods n’a pas de temps à perdre, et le canadien a prouvé lors de la dernière Vuelta qu’il était capable de tenir le choc sur 3 semaines. La encore, un gros candidat au top 5, d’autant qu’il a montré qu’il était en forme en ce moment en signant une belle 2ème place lors de Liège-Bastogne-Liège.

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui remportera la Vuelta 2018 ?
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous