Quand l’excès des nouvelles technologies nuit à votre entraînement … et donc à votre progression

Quand l’excès des nouvelles technologies nuit à votre entraînement … et donc à votre progression

Quand l’excès des nouvelles technologies nuit à votre entraînement … et donc à votre progression

 

Le cyclisme n’est pas épargné par le progrès. Outre l’évolution du matériel notre discipline est entrée dans l’ère du « tout connecté ». Strava fut le premier déclic, les home trainer connectés avec les courses en ligne font passer le cyclisme dans une nouvelle ère.

Grâce à ces home trainer les séances passent plus vite et le côté ludique est mis en avant. Néanmoins il convient de rester très attentif aux effets toxiques et inattendus du progrès.

En premier lieu ce dernier a modifié le comportement des cyclistes. L’effet « social » a, pour certains, pris le pas sur l’optique « entraînement », « préparation », « progression ». Se comparer sans cesse à d’autres cyclistes, en ligne ou sur des segments route va à l’encontre d’un entraînement équilibré, c’est-à-dire de la logique, de la progressivité, et des règles de base régissant la préparation. Si votre entraînement repose en grande partie sur cette logique vous êtes dans l’excès.

Ces comportements poussés à l’extrême vont avoir pour effet de dénaturer votre préparation. En effet, peut-on dans ce cas parler d’un bon équilibre entre travail foncier et travail d’intensité ?

En outre, que reste t-il du travail qualitatif, spécifique ? Pour progresser il faut développer les qualités de base, à commencer par la force et la vélocité. Si l’on perd cette logique l’entraînement sera voué à l’échec.

Toutefois le risque le plus important se situera ailleurs. L’accumulation de ces « séances » va amener à la fatigue dans un premier temps, puis au surentraînement en cas d’excès. Dès lors la contre-performance sera au bout du chemin en raison de l’absence de surcompensation, surtout si ce type de séances est complété par des sorties très longues et/ou très intensives sur la route, en peloton, le week-end.

Autorisez vous une « récréation » de temps à autre, mais sans faire de ces courses virtuelles et autres « chasses au KOM » une priorité. Une bonne préparation repose sur une bonne logique et sur un bon équilibre travail / récupération.

 

Benoit VALQUE

www.velotraining.net

www.rotorfrance.com

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui remportera la Vuelta 2018 ?
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous