Matteo Moschetti, la future star du sprint italien ?

Matteo Moschetti, la future star du sprint italien ?

Matteo Moschetti : la future star du sprint italien ?

 

Forte d’une longue tradition de sprinters, l’Italie a semblé marquer le pas depuis quelques années avec la retraite d’Alesandro Petacchi. Malgré la présence de nombreux hommes rapides transalpins dans le peloton comme Viviani, Modolo, Trentin ou bien encore Guardini, aucun d’entre eux ne paraît en effet être capable de dominer la concurrence comme l’avaient fait en leur temps leurs aînés Petacchi et Cipollini. Cependant les choses pourraient vite changer avec l’éclosion de Matteo Moschetti.

Âgé seulement de 21 ans, le jeune coureur originaire de Milan a débuté son apprentissage au sein de la structure Viris Maserati, qui a déjà révélé il y a quelques années, Jakub Mareczko ou encore Niccolo Bonifazio.

Auteur d’une très bonne première partie de saison 2017, qui l’a vu notamment remporter le titre de champion d’Italie sur route dans la catégorie espoirs, Moschetti s’est ensuite vu récompenser au mois d’août avec un contrat de stagiaire au sein de la formation Trek-Segafredo. Contrat qui lui a permis d’engranger de l’expérience, en participant à plusieurs épreuves de renom, comme le Tour of Utah, ou encore la Coppa Bernocchi.

Encore trop jeune pour passer pro à l’inter-saison, il s’est néanmoins vu offrir l’opportunité de découvrir une plus grosse structure, en rejoignant la nouvelle équipe continentale créée par Contador et Basso, Polartec-Kometa. Un choix judicieux si l’on en juge par le début de saison de Moschetti, qui a déjà remporté pas moins de 7 succès. Si ils ont tous été obtenus sur des épreuves de .2 ou en Coupe des Nations, certains d’entre eux sont néanmoins souvent révélateurs du potentiel d’un jeune coureur, comme les deux succès d’étapes obtenus lors du Tour de Normandie, ou bien la récente victoire récoltée lors du ZLM Tour.

De quoi taper de nouveau dans l’œil de la Trek-Segafredo, qui a assuré dès le mois de mars l’avenir de la jeune pépite italienne, en lui faisant signer un contrat de deux ans qui prendra effet le 1er janvier 2019. Et en attendant de faire ses preuves en World-Tour, Moschetti a encore quelques mois devant lui pour accumuler les bouquets, et pourquoi pas devenir le coureur qui lèvera le plus souvent les bras en 2018 (actuellement 3ème derrière Valverde et Mareczko).

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui remportera la Vuelta 2018 ?
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous