Interview : Yannis Yssaad "Un final sinueux"

Interview : Yannis Yssaad "Un final sinueux"

Yannis Yssaad n'en finit plus de briller depuis quelques jours au Portugal, puisque le coureur français de l'Armée de Terre a remporté un second succès d'étape dans la matinée. Après l'arrivée, il a répondu aux questions de Quentin Rolland.

 

Yannis, lors de ta victoire mercredi, tu avais dit que tu essayerai sur cette demi-étape. Comment s est elle passée ?

C était court (78km) et donc dur et intense. Il y avait 900 mètres de dénivelé positif. L'échappée à compté jusqu'à 2'45" d avance, ce qui est important sur une étape comme celle-ci. Les autres équipes n ont pas beaucoup roulé. Nous avons donc assumé la poursuite. Le final était sinueux, ça glissait. Nous avons pris nos responsabilités. Tout le monde était à plus de 100%. À l'arrivée, il n y en avait plus un (de l Armée de Terre) dans le paquet.

Le final en circuit de cet après-midi t-inspire t il?

Non, cet après-midi ce sera trop dur. Ici, quand ça monte on est en dessous. Nous avons passé l'étape de ce matin à rouler. Cet après midi ce sera compliqué.

À une semaine près, tu t'imposes au lieu de la commémoration de la victoire des Portugais sur l'armée Française de Napoléon en 1808. Est-ce un symbole de la domination de l'Armée de Terre cette saison ?

C'est un symbole, porter ce maillot ce n'est pas rien. Nous avons des moyens moindres mais la volonté de bien faire. Il y a un vrai esprit d équipe, nous sommes tous à la même échelle. C est pour ça que nous avons autant de succès.

 

Propos recueillis par Quentin Rolland

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui sera sacré champion du monde à Bergen ?
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous