Interview : Romain Seigle (CC Etupes)

Interview : Romain Seigle (CC Etupes)

Auteur d'un très bon début de saison, qui l'a vu notamment terminer 4ème du Circuit des Ardennes, Romain Seigle, le jeune coureur du CC Etupes a accepté de répondre à nos questions. Avec nous il est revenu sur son parcours, mais également sur ses performances depuis le début de saison, ainsi que ses objectifs pour la suite.

 

Bonjour Romain, peux-tu tout d’abord te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, j’ai commencé le vélo en benjamin dans le club de vienne (CVAC), c’est donc ma 12ème saison. J’ai commencé par la route, puis le cyclo-cross et le VTT à partir de cadet. Durant mes années cadet, junior et espoir je n’ai plus fait beaucoup de route, juste en guise de préparation. J’avais commencé le vélo car comme tout gamin tu veux faire comme tes parents et mon père avait fait du vélo… J’ai tout de suite accroché et je ne suis jamais descendu de la selle.

 

En parallèle de la route, tu pratiques également le VTT souhaites-tu t’orienter vers une des deux disciplines dans le futur, ou continuer à combiner les deux ?

Le choix a été fait il y a déjà quelques mois ! Je ne fais plus de compétition en VTT cette année ou alors en fin de saison peut-être 1 ou 2 pour rigoler.

 

L’an passé, tu as rejoint le CC Etupes, peux-tu nous expliquer ce choix ?

Le choix est simple, le CC Étupes participe à de très belles courses ! De plus je connaissais déjà plusieurs éléments de l’équipe avec qui je m’entendais très bien. C’est également un excellent club formateur, il suffit juste de regarder le nom des personnes passées par la, que ce soit des entraîneurs ou des coureurs, quand tu signes dans ce club tu ne peux qu’apprendre beaucoup de choses intéressantes. Il y a aussi le coté pratique, le club est proche de la où je vis, donc très pratique pour les déplacements ! Mais surtout c’est un honneur de courir avec leurs couleurs, c’est un des plus grands clubs en France et l'équipe est respecté.

 

Tu fais parti des coureurs des coureurs suivis par la FDJ, qu’est-ce que cela représente exactement ?

C’est une petite reconnaissance qui te motive, t’aide à garder un cap avec un objectif précis. Tous les coureurs suivis rêvent de passer dans le monde des professionnels. Le fait d’être à la fondation te rappelle en permanence pourquoi tu es là et pourquoi tu vas te faire mal à l’entrainement. C’est aussi un grand soutient pour les jeunes, très bénéfique à notre progression.

 

Afin d’évoquer tes performances de début de saison, peux-tu nous indiquer que coureur tu penses être. Quel type de terrain correspond le mieux à tes qualités ?

Je suis plutôt axé grimpeur, puncheur. Le terrain qui me correspond le mieux est typiquement la troisième étape du circuit des Ardennes. Un enchaînement de bosses raides et courtes. Je tiens ça du VTT… Quand j’ai vu le profil de l’étape je l’ai directement coché ! Et je pense que je ne m’étais pas trompé !

 

Tu as réalisé un très bon début de saison, avec à la clé notamment, une quatrième place obtenue lors du Circuit des Ardennes. Est-ce que ce résultat t’a surpris, ou tu t’attendais à afficher ce niveau de performance ?

Surpris, oui et non… En fait je voulais absolument faire une place au général, après me rapprocher du top 10 j’y croyais même si je savais que ce serait compliqué. Mais de là à être dans le top 5 c’est du bonus ! J’en suis vraiment fier, mais maintenant il faut continuer sur la lancée et surtout valider cette performance sur d’autres épreuves. Le plus dur reste à faire je pense.

 

Derrière toi au général, il y avait un mélange de grands espoirs, comme Bjorg Lambrecht, et de coureurs confirmés à l’image de Julien Loubet ou Riccardo Zoidl. J’imagine que quand tu regardes le classement, ça te donne de la confiance pour la suite non ?

Oui c’est sûr que quand tu te dis, j’ai fait 4 tu te dis oui c’est bien c’est cool mais merde le podium n’est pas loin… Mais quand tu regardes les noms qui sont présents juste après toi tu te rends compte que la perf est quand même vraiment très belle. Et que j’ai réussi, pour le moment sur une course, a prouvé que ma place est vraiment là. Et ça, ça donne envie de travailler dur encore plus qu’avant !

 

Puisque l’on évoque la suite, je crois que le Rhône-Alpes Isère Tour fait parti des courses que tu as ciblé. Quel sera ton objectif la-bas ?

En effet, le Rhône-Alpes Isère Tour est un objectif pour moi, tout simplement car c’est une course que j’allais voir petit. Elle passe juste a coté de chez mes parents donc ça donne envie de réussir. Après l’objectif est simple, réussir la même chose que lors du circuit des Ardennes. Le tracé est complètement différent, les équipes sont différentes aussi. On fera au fil des jours et nous verrons bien comment se RAIT se déroule.

 

Quid de la suite de la saison, y a t-il des épreuves que tu as déjà ciblé, et où tu souhaites répondre présent ?

En règle générale toutes les classes 2 sont un peu ciblées, le tour du jura, le Tour des Pays de Savoie, le Tour d'Alsace et celui du Gévaudan. Bien sûr le championnat de France sera aussi un objectif de taille.

 

Comme tous les jeunes coureurs, j’imagine que le rêve est de passer pro. Est-ce que tu te mets un peu la pression par rapport à ça, ou au contraire, tu penses que c’est quelque chose qui viendra plus naturellement si les résultats sont au rendez-vous ?

Le passage chez les pros, on y pense toujours un peu, c’est un rêve de gosse. Maintenant je ne suis pas du style à me mettre la pression pour ça. Je pense ou du moins j’espère, que si je réussi à faire ma place sur une grande partie des classes 2 oùu je me suis fixé des objectifs, le passage se fera naturellement. Je considère que ce n’est pas très positif de penser à ça tout le temps, car chaque année que tu passes sans signer de contrat pro peut te décevoir. Et remettre en question ta saison. Je fais ce que j’ai à faire, je fais mon possible pour montrer que j’ai ma place et si une équipe veut de moi le rêve se réalisera.

 

Pour conclure, qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour les reste de la saison ?

Une belle victoire en classe 2 et pourquoi pas le passage au stade supérieur.

 

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui sera sacré champion du monde à Bergen ?
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous