Interview : Julien Jurdie "Je préfère qu'on termine 4ème du Tour en ayant tout tenté"

Interview : Julien Jurdie "Je préfère qu'on termine 4ème du Tour en ayant tout tenté"

Bonjour Julien, un mot tout d’abord sur l’état d’esprit à moins de 10 jours du départ, est-ce que tous les voyants sont au vert chez Ag2r-La Mondiale ?

Oui effectivement, tous les voyants sont au vert. Nous sommes très satisfaits de notre début de saison avec à l’heure actuelle déjà 10 victoires pour l’équipe Ag2r-La Mondiale, et de nombreux podiums en World-Tour notamment sur les plus grandes courses comme Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège, le Dauphiné ou encore les Strade Bianche. L’équipe est donc en confiance avant d’aborder le grand rendez-vous de juillet.

Avant d’attaquer la montagne, 2 étapes seront importantes dans l’optique du général, celle des pavés et le chrono par équipes, laquelle craint-on le plus chez ag2r ?

On va dire effectivement que lors des 9 premières étapes du Tour de France, il y aura quelques pièges, et je n’oublie pas non plus les deux étapes en Bretagne qui peuvent créer quelques écarts, mais oui c’est clair que les plus importantes sont celles des pavés et le chrono par équipes. Pour nous, la plus importante reste malgré tout celle des pavés, car on sait que l’on peut perdre beaucoup sur ces routes là. Je préfère donc perdre un petit peu plus de temps lors du chrono par équipes et que tout se passe bien sur les pavés. Il y aura 15 secteurs et 21.7 kilomètres de pavés, il peut se passer beaucoup de choses durant cette étape.

Un mot sur l’étape des pavés justement, quel sera le rôle d’Oliver Naesen sur cette dernière, 100 % autour de Romain Bardet ou aura t-il une chance de jouer la gagne ?

Au départ ce sera 100 % pour Romain, et ensuite en fonction de l’évolution de la course et du scénario, pourquoi pas jouer les cartes Oliver ou Sylvan, mais la priorité au départ ce sera d’aider Romain, de bien l’entourer au niveau du collectif pour qu’il puisse être avec les meilleurs, et pourquoi pas faire la différence également par rapport à certains leaders, grâce à l’aide de Naesen et Dillier.

Avez-vous déjà établi un tableau de marche pour le chrono par équipes, quelle perte de temps sur les grosses écuries serait considérée comme acceptable à l’arrivée de l’étape ?

C’est toujours difficile de se donner un timing dans ce domaine-là. Au Critérium, on était malgré tout satisfaits même si l’écart commençait à être important avec Sky. Mais par rapport à l’ensemble des autres équipes, on était plutôt contents de notre prestation. Si on reste entre 1 minute et 1 minute 30 de retard par rapport à l’équipe qui gagnera le chrono, ce sera je pense une très belle prestation. Mais avant tout, il faut prendre du plaisir lors de cette étape, et ne pas trop se prendre la tête avec les écarts. Qu’on fasse ce qu’on sait faire ce jour-là, rester maître de nos émotions, et dérouler notre chrono comme on l’a travaillé depuis plusieurs mois, et j’espère que ça se passera bien.

Romain Bardet a récemment déclaré qu’il ferait tout pour remporter le Tour, quitte à perdre le podium, est-ce la stratégie au départ. La victoire finale sinon rien ?

Un petit peu ouais. Romain a totalement raison de déclarer cela. Il a déjà goûté au podium à deux reprises, et il a connu ces frissons de monter sur le podium lors de l’arrivée sur les Champs-Élysées. Il lui reste une seule marche à gravir, idem pour l’équipe puisque l’on a signé 3 podiums en 4 éditions, on a également remporté le classement par équipes et gagné de nombreuses étapes, donc forcément que ce soit Romain ou l’équipe, il ne nous manque que le principal, même si l’on sait que la tâche sera très difficile, et que cette dernière marche est vraiment très haute. Mais oui, je préfère finir 4ème du Tour de France en ayant tout tenté et presque obtenu le Graal pour ne pas avoir de regrets le lundi qui suit l’arrivée du tout, plutôt qu’un podium et des regrets ensuite.

Quid de la concurrence, si tu ne pouvais citer qu’un adversaire pour Romain, lequel serait le plus dangereux ?

Honnêtement c’est très difficile de dégager un seul coureur cette année, car la concurrence me semble très homogène et très dense. Mais pour répondre à la question, je dirais (il hésite) Richie Porte.

Pour conclure, un mot sur les stagiaires ?

Nous aurons 3 stagiaires comme d’habitude au 1er août. Je ne peux pas donner les noms à l’heure actuelle, mais il y aura parmi eux deux coureurs issus du club de Chambéry, peut-être même 3 à part si on trouve un autre coureur à l’extérieur, mais effectivement, on aura bel et bien 3 stagiaires à partir du 1er août.

Propos recueillis par Mylène Terme

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui sera sacré champion du monde à Innsbruck ?
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous