Interview : Dmitriy Fofonov "Se battre pour la victoire"

Interview : Dmitriy Fofonov "Se battre pour la victoire"

A moins d'une semaine du départ du Tour de France, Dmitriy Fofonov, le manager de la formation Astana a accepté de répondre à nos questions. Pour nous, il est notamment revenu sur l'état de santé de Lopez et Kangert, tout en évoquant bien entendu les ambitions de son équipe pour la Grande Boucle.

 

Bonjour Dimitry, peux-tu tout d’abord nous donner quelques infos sur l’état de santé de Miguel-Angel Lopez, qui a chuté lors du Tour de Suisse ?

Ça va, malgré la violence de la chute. Il s’est malheureusement de nouveau cassé des dents, comme l’an passé, suite à celle-ci. Il y a également un pouce de cassé, mais de manière générale, il n’y a rien de grave pour lui. Il a déjà repris le chemin de l’entraînement, et se prépare en vue des prochaines courses.

Un mot sur Tanel Kangert également, peut-on le revoir avant la fin de l’année ?

La conclusion du médecin, c’est 5 mois, et comme c’est un très bon docteur, spécialisé dans le sport, quand il donne une date, malheureusement, il n’y a pas de retour plus précoce, donc Tanel ne devrait pas être de retour avant la saison prochaine.

Quel est l’état d’esprit d’Astana, à l’approche du Tour de France, est-on confiant dans les possibilités de Fuglsang et Aru ?

Oui, car ils ont montré qu’ils étaient capable de rivaliser avec les meilleurs. De plus, ce ne sont plus des néo-pros, donc ils ont déjà une grande expérience sur les Grands Tours. Ils sont en grande forme, comme ils l’ont prouvé lors du dernier Critérium du Dauphiné.

Quels seront leurs objectifs pour le Tour ?

On prend le départ pour se battre pour la victoire, car si une équipe part pour perdre, ce n’est pas drôle (rires). Après, pour eux oui, on vise une belle place au classement général.

Quels seront les 9 coureurs au départ du Tour chez Astana ?

On ne peut pas vraiment répondre à cette question pour l’instant, puisque nous avons décidé d’annoncer jour après jour sur twitter, le nom d’un des coureurs de l’équipe qui participera au Tour de France, donc pour connaître notre sélection, n’hésitez pas à nous suivre.

Après le Tour, la période des transferts va vite arriver, on parle notamment d’un retour de Mikel Landa, est-ce une possibilité ?

C’est vrai que l’on discute beaucoup en ce moment, notamment avec lui. On sait tous que pendant le Tour de France, lors des journées de repos tous les managers sont présents, et il y a un petit marché qui se met en place. Après on regarde les différentes possibilités à gauche à droite, un peu comme toutes les équipes, mais au jour d’aujourd’hui, je ne peux pas vous sortir de noms.

Pour conclure, on sait que tu as toujours un œil sur les jeunes coureurs Kazakhs, que penses-tu de Gidich, qui a gagné le Tour de Thailande ?

C’est un très bon coureur, dont nous avons déjà parlé l’an passé. On envisage d’ailleurs de l’engager au mois d’août en tant que stagiaire, avec un programme de courses qui lui sera adapté, et où il courra notamment avec les jeunes coureurs kazakhs.

 

Propos recueillis par Mylène Terme

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui sera sacré champion du monde à Bergen ?
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous