[Champions de demain] Interview : Carlos Rodriguez Cano

[Champions de demain] Interview : Carlos Rodriguez Cano

Pour sa première année en Junior, Carlos RODRIGUEZ CANO est sans doute l’un des coureurs les plus prometteurs de cette catégorie. L’Espagnol de l’équipe Polartec Kometa, structure de la Fundacion Alberto CONTADOR, a réalisé un excellent début de saison, avec en point d’orgue une 6ème place lors de Paris – Roubaix Junior. Ce week-end, il a gagné le contre la montre de la première étape du Tour de Gironde. Lors de la deuxième, vallonnée, il a dû céder le maillot jaune en perdant de précieuses secondes dans la dernière ascension. Le lendemain, sur la 3ème et dernière étape, alors qu’il n’avait plus qu’un équipier en course, il a pris tous les risques, se glissant dans les échappées pour obtenir des bonifications aux sprints intermédiaires. Au final, il termine 3ème de l’étape, 4ème du classement général, meilleur Junior 1ère année et leader du classement par point.

 

Bonjour Carlos, peut tu te présenter ?

Je m’appelle Carlos RODRIGUEZ CANO, je viens d’Almunecar, au Sud de l’Espagne. Je fais du vélo depuis que j’ai 3 ans. J’ai commencé la compétition vers 6 ans. Il n’y a pas de cyclistes dans ma famille, mais mes parents sont très sportifs, donc au début, je les accompagnais à vélo quand ils courraient. Cette année est ma première au sein de la formation Polartec.

Et comment se passe ton quotidien entre les cours et le vélo ?

Je vais en cours le matin, je fais les devoirs l’après-midi et ensuite je vais m’entraîner. Ça ne laisse pas beaucoup de temps libre !

Quel type de coureur penses-tu être ?

Je suis un coureur complet, je suis bon en contre la montre, mais j’aime aussi les longues côtes.

Cette saison, tu as eu de très bons résultats, pour ta 1ère année Junior, notamment une 6ème place à Paris - Roubaix. Quel a été le meilleur moment ?

Roubaix, bien entendu, c’était fantastique ! J’avais déjà vu la course à la télévision mais je ne pouvais pas me l’imaginer, car en Espagne nous n’avons pas de telles routes pavées.

C’est rare de voir un Espagnol à l’aise sur les classiques flandriennes et cela peut faire penser à Juan Antonio FLECHA ?

Juan Antonio est un coureur différent de moi, c’est plus un spécialiste des classiques, moi pas.

Et parmi les coureurs professionnels, lequel est ton préféré ?

Alberto CONTADOR bien entendu ! Mais j’aime aussi Peter SAGAN, pour tout ce qu’il fait, il est spectaculaire.

Et comment vois-tu la suite, de ta saison et pour les suivantes ?

J’aimerais continuer avec Polartec, pourquoi pas dans l’équipe U23. Mais pour l’instant je ne sais pas vraiment, on verra l’année prochaine, au fur et à mesure des résultats.

Si tu passais professionnel, quelle course voudrais-tu gagner ?

Le Tour de France, c’est sûr ! Mais de manière générale, j’aimerais courir les grands Tours.
 

Quentin ROLLAND

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui est le favori du Tour de France 2018
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous