Baromètre des équipes françaises : Ag2r au top, Fortuneo (encore) en flop

Baromètre des équipes françaises : Ag2r au top, Fortuneo (encore) en flop

Au lendemain de Paris-Roubaix, la rédaction de Velo-Club.net vous propose son traditionnel baromètre des équipes françaises, et ce pour la période qui s'écoule de début mars, jusqu'à l'Enfer du Nord.

 

1 Ag2r-La Mondiale : difficile d’imaginer une autre équipe qu’Ag2r-La Mondiale en tête de notre baromètre pour la période mars-avril, tant la formation de Vincent Lavenu s’est montrée performante. Deuxième des Strade Bianche grâce à Romain Bardet début mars, elle a ensuite enchaîné les résultats de haut niveau, avec notamment une troisième place au classement général du Tour de Catalogne de Pierre Latour, puis pour couronner le tout, la seconde position de Sylvain Dillier lors de Paris-Roubaix, battu seulement par le champion du monde Peter Sagan. Sans oublier le succès du champion de Suisse lors de la Route Adélie.

2 Groupama – FDJ : avec 4 succès au compteur depuis début mars, dont 2 étapes de Paris-Nice, l’équipe Groupama – FDJ n’a pas à rougir de ses performances face à sa concurrente Ag2r-La Mondiale. Si l’on ajoute à cela les podiums d’Arnaud Démare lors de Milan-San Remo et Gand-Wevelgem, on peut sans trop de risques imaginer que le staff de l’équipe tirera un bilan positif de la période écoulée. Avec des bémols néanmoins, comme sur Paris-Roubaix, où Arnaud Démare est passé au travers, ou bien lors de Tirreno-Adriatico et le Tour du Pays Basque, ou elle a signé aux abonnés absents.

3 Direct Energie : l’équipe Direct Energie aurait pu prétendre au titre honorifique de meilleure équipe du mois de mars, si elle n’avait pas complètement loupé ses Flandriennes. Alors qu’elle criait haut et fort à l’injustice suite à sa non sélection pour le Tour des Flandres, la formation de Jean-René Bernaudeau a malheureusement donné raison à Flanders Classic, puisqu’elle a été inexistante sur les épreuves majeures où elle a été invitée. Malgré cela, le constat reste très positif, avec 5 succès au compteur (dont 2 étapes de Paris-Nice), et le meilleur bilan de la saison en terme de podiums pour une formation Conti-Pro

4 Cofidis : pas de victoires le mois dernier pour Cofidis, mais de belles places d’honneur qui viennent contre-balancer un bilan qui aurait pu sans cela être négatif. Parmi celles-ci, on notera la 4ème place de Christophe Laporte lors de Gand-Wevelgem, ainsi que les belles performances d’Hugo Hofstetter, notamment second du Grand Prix de Denain, et 3ème de Nokere-Koerse.

5 Delko – Marseille : après de très bons débuts, l’équipe Delko-Marseille a marqué le pas durant la période écoulée, même si quelques résultats intéressants viennent embellir le bilan. C’est le cas notamment pour la belle 3ème place obtenue par Rémy Di Gregorio lors d’une étape de Paris-Nice, ainsi que la 4ème place de Romain Combaud au classement général du Circuit de la Sarthe.

6 Vital Concept CC : après un bon mois de février grâce au succès de Bryan Coquard au Tour d’Oman, la formation de Jérôme Pineau est rentrée dans le rang en mars, et ce malgré une victoire. Obtenue sur une épreuve de classe .2, celle-ci n’a en effet qu’une valeur toute relative pour une formation Conti-Pro. Plusieurs signes positifs néanmoins, la belle 5ème place de Jérémy Lecrocq lors du Scheldeprijs, et le Paris-Roubaix très encourageant de Tanguy Turgis, qui confirme tout le talent entrevu chez les juniors.

7 Fortuneo – Samsic : les mois se suivent et se ressemblent malheureusement pour Fortuneo-Samsic, qui n’a toujours pas remporté le moindre succès depuis le début de la saison. Avec un seul podium au compteur, seules Gazprom et Novo Nordisk ont fait moins bien en Conti-Pro.

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui est le favori du Tour de France 2018
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous